Des chercheurs canadiens ont mis au point un outil qui facilite la reprise du travail de personnes souffrant de problèmes de santé mentale ou de lésions attribuables au travail répétitif. L’outil Orteses désigne les obstacles qui pourraient empêcher un retour et prédit en outre les chances de réussite de la reprise du travail.

Orteses est un test scientifiquement fondé qui demande peu de temps.

Le travailleur attribue un score à 46 affirmations. Ces affirmations sont liées à dix catégories de problèmes pouvant constituer un obstacle à la reprise du travail. En mettant au jour ces problèmes, l’employeur pourra mieux préparer et suivre la réintégration.

Quels seuils empêchent une reprise du travail fructueuse ?

Il ressort de l’étude canadienne que quatre types de problèmes compliquent le retour de personnes souffrant de lésions attribuables au travail répétitif :

  • peur de faire une rechute ;
  • exigences propres au poste de travail ;
  • sentiment d’injustice dans l’organisation ;
  • relations difficiles avec le responsable direct.

 

Pour les personnes souffrant de problèmes de santé mentale, deux types de problèmes sont importants :

  • exigences propres au poste de travail ;
  • problèmes cognitifs.

 

ORTESES peut être téléchargé sur le site québécois Retrame à l’aide du nom d’utilisateur reintegration et du mot de passe retrame. Une version PDF est disponible pour les TMC (problèmes de santé mentale) et les TMS (lésions attribuables au travail répétitif).

Source : Retour au travail : un outil pour identifier les obstacles (www.wolterskluwer.be)