Vous passez beaucoup de temps dans des salles de réunion ? Il vous paraîtra difficile de pouvoir bouger plus. Pourtant… de plus en plus de personnes ont pris le pas des réunions-promenades.

Les avantages ?

Vous pourrez faire plus de pas si vous vous réunissez en marchant. Votre créativité en ressentira également les effets bénéfiques. En marchant, vos idées seront plus nombreuses, mais surtout plus originales. Vous disposez en outre d’un temps limité. Une promenade de 30 minutes ? Quand vous rentrez, il faut que la concertation soit achevée. Vous rendez ainsi votre réunion plus efficace.

Demandez à Barack Obama ! Lui aussi adore les réunions-promenades.

Il en faut plus pour vous convaincre ?

Osez faire le pas. Commencez par des concertations en tête-à-tête avec un collègue. Si la technique s’avère concluante, élargissez-la à des réunions avec plusieurs personnes. Arrangez-vous pour que vos collègues soient toujours prévenus qu’il s’agit d’une réunion-promenade. Chacun pourra alors s’habiller en conséquence. Comme vous vous en doutez, les escarpins ne sont pas forcément pratiques pour la promenade…

À quoi devez-vous penser ?

Prévenez au préalable vos collègues des points à l’ordre du jour et assurez-vous que ce dernier soit réaliste. Il sera difficile de projeter un PowerPoint détaillé pendant une réunion-promenade. Imprimez quelques copies des principales diapositives, que vous pourrez distribuer. Ou alors, emportez une tablette. Arrêtez-vous de temps en temps pour examiner ces documents. La promenade n’est pas non plus la meilleure situation pour rédiger un procès-verbal. Faites donc un compte rendu simple et succinct. Le rapporteur peut noter des points concis dans un cahier ou les enregistrer sur un smartphone. En outre, réfléchissez bien à l’avance à l’itinéraire que vous allez suivre. Ainsi, vous ne devrez plus y penser au moment de la promenade et pourrez vous concentrer sur l’essentiel.

La promenade ne vous semble pas être une solution adaptée ?

Dans ce cas, essayez simplement de vous réunir debout. C’est toujours meilleur pour la santé que de se réunir assis. Veillez à disposer de quelques tables hautes sur lesquelles les participants pourront s’accouder. Procédez progressivement. Ne commencez pas par une réunion de trois heures debout. Commencez par alterner les positions debout et assis. Augmentez ensuite progressivement les stations debout. Tout le monde s’en portera mieux : vous, vos collègues et votre entreprise !