Si votre collaborateur est absent pour une longue durée, il y a un risque élevé qu’il ne revienne jamais. Il perd à la fois le contact avec ses collègues et son implication dans l’organisation. Le pas à franchir pour revenir devient de plus en plus important.

Il est donc préférable de maintenir le contact. Vous réduisez ainsi le pas à sauter pour regagner l’entreprise et augmentez les chances de réintégration.

Vous pouvez décider avec le collègue malade de la façon dont ses tâches seront réparties entre ses collègues pendant son absence. Le travail ne peut en aucun cas être abandonné jusqu’à son retour. Le collègue malade peut ainsi recommencer avec une ardoise propre.

Les causes de l’absence du travailleur résident peut-être dans certains aspects du travail. En créant un climat où ce sujet peut être abordé, vous prenez des mesures destinées au collaborateur lui-même et faites en sorte qu’il puisse reprendre le travail plus tard. Cela vous permettra également de tirer les leçons de cette expérience pour tendre vers une meilleure organisation du travail pour tous.

Des conseils supplémentaires pour maintenir le contact

Vous trouverez des exemples de questions, des aspects importants et des outils pour maintenir le contact avec les collaborateurs malades de longue durée sur le portail néerlandophone Zorg & Werk.