Il n’est pas facile de reprendre le travail après un cancer du sein. C’est pourquoi Pink Ribbon a organisé l’an dernier un Pink Monday. Une initiative que le groupe P&V a décidé de soutenir par une action auprès de ses clients professionnels. Previdis s’est entretenue à ce sujet avec Ann Smits et Inge Willemen.

Pourquoi le groupe P&V a-t-il sponsorisé le Pink Monday ?

Une femme sur huit est atteinte d’un cancer du sein. De nombreuses entreprises sont donc concernées un jour ou l’autre par des employées touchées par la maladie. Mais elles ne se rendent pas toujours compte de l’impact du traitement. Reprendre le travail après une longue maladie n’est jamais facile et cela passe souvent par des hauts et des bas. Le soutien de l’employeur et des collègues de travail est donc primordial pour que la réintégration se passe harmonieusement. Le Pink Monday tend à sensibiliser les employeurs et les employés par de l’information aux (ex)-patientes, aux employeurs, aux collègues et à l’entourage proche.

En plus de soutenir financièrement cette bonne cause, P&V a souhaité aller plus loin en sensibilisant un maximum d’entreprises et de clients à cette problématique pour les encourager à braquer les projecteurs sur ce sujet dans leur entreprise.

Comment avez-vous attiré l’attention sur la réintégration après un cancer du sein ?

À l’occasion du Pink Monday, les entreprises demandent à leurs employé-e-s de porter des vêtements de couleur rose et d’arborer un ruban rose en signe d’engagement en faveur de la réintégration des employées atteintes d’un cancer du sein. Le groupe P&V a envoyé à tous ses clients professionnels un courrier les invitant à organiser eux aussi un Pink Monday.

Nous avons également mis sur pied un concours de photos récompensé par un Happy Healthy Teambuilding pour la société dont la photo du Pink Monday était la plus originale. La société qui a récolté le plus de likes pour sa photo a quant à elle reçu la visite du Pelican Barista Truck.

Et enfin, nous avons fait la promotion du guide Reprendre le boulot après un cancer du sein, qui est d’ailleurs toujours disponible au téléchargement sur le site web de Pink Ribbon !

Avez-vous également organisé un événement au sein du groupe P&V ?

Cela va sans dire. Nous avons placé des affiches de l’action dans l’ascenseur et naturellement, nous avons nous aussi organisé un Pink Monday au cours duquel tous les collaborateurs ont été invités à porter le ruban et des vêtements roses, à se prendre en photo et à la poster sur la page Facebook de Pink Ribbon. La distribution des rubans roses a suscité énormément de réactions positives. J’ai vu des myriades de rubans roses ce jour-là et certains n’ont pas eu peur de se vêtir de rose des pieds à la tête.

Comment se passe le retour chez P&V après un cancer du sein ?

Nos clients nous posent souvent la même question. Joindre le geste à la parole. Quoi de plus logique ? Nous veillons à réserver le meilleur accueil possible aux collègues qui reprennent le travail après une maladie. Nous sommes toutefois conscients que cela n’a pas toujours été le cas par le passé. Mais il y a une prise de conscience. Notre département RH suit la question de près et a développé une stratégie de réintégration des employé(e)s après une absence de longue durée. Nous avons également signé la charte éthique Hello Pink Monday.

C’est un pas dans la bonne direction, mais il y a toujours moyen de faire mieux. Previdis nous procure une motivation supplémentaire en faisant de la réintégration des malades de longue durée un thème majeur de l’année.

Et qu’en est-il de vos clients ? L’action a-t-elle fait bouger les lignes ?

Sur le moment-même, l’action a récolté une grande attention. Beaucoup de clients y ont participé, comme en témoignent les nombreuses photos postées sur la page Facebook. En outre, une journée d’action de ce type reste gravée dans les mémoires et dès qu’une employée est atteinte d’un cancer du sein, ses collègues savent que l’entreprise est prête à la soutenir et qu’il est possible de discuter de la problématique.

Signer et afficher la charte est un signal majeur. Ce faisant, l’entreprise s’engage à soutenir l’employée, à discuter de ses problèmes et à poursuivre une politique active de réintégration. Cet engagement lie les dirigeants, les gestionnaires de RH et les collègues pour faciliter le retour au travail après un cancer du sein.

Cette année, l’action de Pink Ribbon vise à encourager l’activité physique. Avez-vous déjà des projets pour soutenir cette action ?

P&V et plus particulièrement Previdis sont déjà très attentifs au fait de bouger davantage et de rester moins assis. Bouger suffisamment est essentiel pour conserver une bonne santé et crée une meilleure résistance mentale et physique. C’est pourquoi le Previdis Award a été décerné en 2016 à un projet du Bond Moyson visant à bouger davantage et à rester moins assis.

Previdis veut inspirer les organisations pour ancrer le bien-être, la santé et la sécurité dans une culture d’entreprise préventive. Le thème développé par Pink Ribbon cette année s’inscrit pleinement dans cette vision. Nous sommes donc absolument prêts à poursuivre le travail ensemble !

Plus d’informations

Votre entreprise souhaite soutenir Pink Ribbon, signer la charte ou participer à une action Pink Ribbon ? Rendez-vous sur www.pink-ribbon.be !