Chez Fitracus, un bureau d’assurances de Ham, on n’a pas réfléchi longtemps quand on a appris l’existence de Every Step Counts. L’inscription a été immédiate. Car ils ont hélas vu de très près les lourdes retombées que peut avoir un cancer du sein.

“En août de l’année dernière, ma femme Heidi a appris qu’elle était atteinte d’un cancer du sein,” raconte Bart, le directeur du bureau, “un véritable coup de massue”. Heidi travaillait aussi chez Fitracus. La nouvelle a choqué les collègues, car nous sommes ensemble au quotidien. Pour soutenir Heidi, tous les collaborateurs de Fitracus ont donc marché contre cette terrible maladie. Ils voulaient faire quelque chose de concret pour montrer à Heidi et Bart qu’ils étaient à leurs côtés.

“Combien de pas avons-nous faits?”. Ron, un collègue, sourit. “Pas la moindre idée! Mais énormément, sans aucun doute”. “Avant l’action on ne se rendait pas compte qu’on marchait très peu sur une journée,” ajoute une autre collègue,Tiny. Ils se sont engagés au début dans Every Step Counts pour montrer à Heidi qu’ils étaient là pour elle. Mais très vite ils sont arrivés à la conclusion que presque personne au bureau ne bougeait assez.

Pour bouger suffisamment, un adulte devrait accomplir 10 000 pas par jour. Or, avec un travail de bureau, beaucoup n’atteignent même pas la moitié. Et c’était le cas chez Fitracus. Selon Ron, bien souvent il ne faisait pas plus de 3 000 pas quotidiens, ce qui est bien sûr insuffisant.

L’action a fait beaucoup de bien à Heidi. “Vraiment ça fait chaud au coeur de sentir qu’on n’est pas seul. Etre soutenu, ça motive”. Régulièrement les collègues communiquaient à Heidi le nombre de pas réalisés. Bart souhaitait que ses collaborateurs ne prennent pas auprès de lui des nouvelles de Heidi. “Mais qu’ils lui téléphonent à elle, lui fassent un petit mail ou même un sms”. Les mots d’encouragement des collègues ont gonflé le courage de Heidi.

Pour Heidi une autre raison encore rendait très importante la participation de Fitracus à Every Step Counts. “Chacun doit être conscient que les dépistages sont essentiels”. Car le cancer peut toucher tout le monde, même si on préfère l’oublier.

Entretemps, Heidi va mieux. Elle fait des visites régulières au bureau. Il semble qu’elle ait dompté son cancer. Ensemble, avec l’aide de ses collègues, de sa famille et de ses amis, elle recommence doucement à penser à l’avenir.

Plus d’infos

Consultez nos résultats sur www.everystepcounts.be

Envie de bouger? Téléchargez notre e-boek qui regorge d’astuces pour bouger ici