Il n’est pas toujours évident de trouver des occasions de bouger plus au travail. Parce que vous avez une kyrielle de choses à faire et que vous ne voulez pas vous retrouver en sueur à votre bureau. Mais alors, comment faire?

Des pauses surprenantes

Chaque journée offre de nombreuses petites occasions de bouger plus. Courir le marathon a beau être à la mode, il ne faut pas en arriver là pour être en meilleure santé. Et grâce à ces petites pauses actives, vous constaterez que vous aurez immédiatement plus d’énergie. Exactement ce qu’il faut pour finir dans les délais ! Il vous manque encore quelque chose pour passer à l’action ? Planifiez vos pauses pour bouger. Réglez par exemple la minuterie de votre ordinateur pour qu’il sonne toutes les 30 minutes. C’est l’heure de bouger ! Vous pouvez également prévoir une pause active à chaque fois que vous terminez une tâche de votre liste.

Les bienfaits des pauses actives ne sont plus un secret pour vous, mais vous cherchez des idées pour bouger plus ?

Il vous est tout à fait possible de planifier des pauses actives durant votre journée. Pensez à monter et descendre les escaliers, faire une courte promenade ou de petits exercices, comme s’accroupir, balancer les jambes ou sautiller une dizaine de fois. Faites-en un jeu amusant et surprenant : écrivez différentes activités sur des fiches et placez-les dans une boîte. Votre ordinateur vous informe qu’il est l’heure de bouger ? Tirez une fiche dans la boîte et faites l’activité. Vous ne vous ennuierez pas et ferez assurément assez d’exercice durant la journée.

Faites de petits changements dans votre routine

Mais de petits changements dans le quotidien peuvent également constituer une occasion de bouger plus.

Par exemple, n’emportez pas toute une cafetière ou une bouteille d’eau, mais prenez à chaque fois une tasse ou un verre seulement. Vous avez soif ? Allez jusqu’à la cuisine. Utilisez l’imprimante d’un autre étage. Placez une partie de vos ustensiles de bureau – comme une agrafeuse ou une calculatrice – à l’autre bout de la pièce. Vous en avez besoin ? Marchez jusque-là. Ces petits efforts vous permettront ainsi d’accumuler de nombreux pas supplémentaires.

Des réunions de promenada ?

Vous passez beaucoup de temps dans des salles de réunion ? Il vous paraîtra difficile de pouvoir bouger plus. Pourtant… de plus en plus de personnes ont pris le pas des réunions-promenades.

Les avantages ?

Vous pourrez faire plus de pas si vous vous réunissez en marchant. Votre créativité en ressentira également les effets bénéfiques. En marchant, vos idées seront plus nombreuses, mais surtout plus originales. Vous disposez en outre d’un temps limité. Une promenade de 30 minutes ? Quand vous rentrez, il faut que la concertation soit achevée. Vous rendez ainsi votre réunion plus efficace. Demandez à Barack Obama ! Lui aussi adore les réunions-promenades.

Il en faut plus pour vous convaincre ?

Osez faire le pas. Commencez par des concertations en tête-à-tête avec un collègue. Si la technique s’avère concluante, élargissez-la à des réunions avec plusieurs personnes. Arrangez-vous pour que vos collègues soient toujours prévenus qu’il s’agit d’une réunion-promenade. Chacun pourra alors s’habiller en conséquence. Comme vous vous en doutez, les escarpins ne sont pas forcément pratiques pour la promenade…

À quoi devez-vous penser ?

Prévenez au préalable vos collègues des points à l’ordre du jour et assurez-vous que ce dernier soit réaliste. Il sera difficile de projeter un PowerPoint détaillé pendant une réunion-promenade. Imprimez quelques copies des principales diapositives, que vous pourrez distribuer. Ou alors, emportez une tablette. Arrêtez-vous de temps en temps pour examiner ces documents. La promenade n’est pas non plus la meilleure situation pour rédiger un procès-verbal. Faites donc un compte rendu simple et succinct. Le rapporteur peut noter des points concis dans un cahier ou les enregistrer sur un smartphone. En outre, réfléchissez bien à l’avance à l’itinéraire que vous allez suivre. Ainsi, vous ne devrez plus y penser au moment de la promenade et pourrez vous concentrer sur l’essentiel.

Ou plutôt se réunir debout ?

La promenade ne vous semble pas être une solution adaptée ?

Dans ce cas, essayez simplement de vous réunir debout. C’est toujours meilleur pour la santé que de se réunir assis. Veillez à disposer de quelques tables hautes sur lesquelles les participants pourront s’accouder. Procédez progressivement. Ne commencez pas par une réunion de trois heures debout. Commencez par alterner les positions debout et assis. Augmentez ensuite progressivement les stations debout. Tout le monde s’en portera mieux : vous, vos collègues et votre entreprise !

Restez motivé avec un camarade d’exercice

Ce que nous faisons ensemble, nous le faisons mieux. Il en va de même pour l’exercice. Nous ne bougerons peut-être pas mieux, mais il y a de fortes chances que nous bougions plus. Ce qui est meilleur pour note santé.

Vous manquez parfois de motivation pour vous lancer ? Votre camarade d’exercice vous y aidera !

Convenez avec un ou plusieurs collègues de bouger régulièrement. Planifiez par exemple une promenade pendant la pause-déjeuner le lundi, le mercredi et le vendredi. Et notez-le effectivement dans votre agenda. Il vous arrive de ne pas avoir envie ou d’avoir trop de travail ? Vos collègues pourront vous motiver à les accompagner et vous les motiverez en retour. Faites-en un jeu : placez plusieurs itinéraires dans une boîte et tirez-en un au hasard. Ou apportez, chacun à votre tour, des en-cas que vous pourrez dévorer en cours de route.

Une chaîne de promenade qu’est-ce que c’est?

Essayez d’en faire une activité de groupe. Faites une chaîne de promenade où vous inviterez un collègue à vous accompagner. La fois suivante, votre collègue devra à son tour inviter un autre collègue. Ce dernier devra ensuite inviter encore un autre collègue. Vous finirez par emmener toute l’équipe en balade. Vous constituerez ainsi une longue chaîne de collègues promeneurs.

La promenade est d’ailleurs une activité idéale pour apprendre à mieux connaître vos collègues. Vous aurez l’occasion de parler sans être dérangés et d’apprendre à vous connaître un peu mieux. Les connexions que vous créerez se prolongeront ensuite dans votre travail. C’est le meilleur des team buildings !

mmmmm …. du café

Le café est l’une des boissons les plus populaires au monde. Il y a de fortes chances que vous-même en soyez fan ! Admettez que commencer la journée avec la délicieuse odeur d’une tasse de café… ça vous met tout de suite de bonne humeur. La caféine contenue dans le café vous permet de mieux vous concentrer et d’être plus alerte. Mais si vous aimez le café, vous le savez déjà ! Nous buvons en moyenne 4 à 5 tasses par jour. Si chaque pause-café devient un moment pour bouger, vous aurez directement 4 à 5 occasions de bouger. Ainsi, vous ne devrez même plus y penser, vous en aurez fait une routine. Et ce que vous faites automatiquement, vous le faites plus facilement.

un pause-café, un coup d’énergie?

Il n’est pas très difficile d’intégrer un moment pour bouger dans votre pause-café. Vous pouvez par exemple ne pas vous rendre à la machine à café la plus proche et préférer celle d’un autre étage. Ou faire un tour de l’immeuble à chaque pause-café. Vous atteignez ainsi votre objectif de pas avec pour récompense une délicieuse tasse de café et il se peut même que vous croisiez de chouettes collègues en cours de route. Vous ferez donc d’une pierre trois coups.

Vous êtes à plusieurs collègues dans le même bureau ? Allez chercher, chacun à votre tour, le café pour les autres. N’utilisez pas de plateau, mais apportez plutôt chaque tasse séparément à vos collègues. Vous accumulerez ainsi un grand nombre de pas supplémentaires. Si vous le faites tour à tour, chaque collègue aura son moment d’activité. Outre cette pause active, veillez bien à prévoir d’autres moments pour bouger et ne vous faites pas servir toute la journée, même si l’idée est tentante !

Veillez également à ne pas boire trop de café, ce qui peut avoir des conséquences néfastes. Buvez-en avec modération. Saviez-vous que le mot café venait de l’arabe qahwa ? Ce mot signifie « force ». Intégrez donc un moment actif dans votre pause et vous verrez que le café ne vous aura jamais donné autant d’énergie !

à bout de souffle?

Une volée d’escaliers suffit à vous essouffler ? Pas de panique, c’est normal. Mais vous pouvez y remédier. Non seulement en prenant plus souvent les escaliers, mais aussi en surveillant votre respiration. Respirez bien profondément et vous remarquerez que vous vous essoufflerez moins vite.

Respirer régulièrement est bon pour votre cœur. Vous pouvez améliorer votre respiration en bougeant, comme lors d’une promenade. Si vous faites deux promenades par semaine, votre respiration commencera déjà à s’améliorer. Pour vous détendre parfaitement pendant la promenade, il est important de prendre des respirations longues et profondes. Essayez toujours d’expirer plus longtemps que vous n’inspirez. Inspirez par exemple pendant trois pas et expirez pendant cinq. Faites l’essai et trouvez votre rythme idéal. Pendant la promenade, essayez de respirer avec le ventre plutôt qu’avec la poitrine. Vous augmenterez ainsi la sensation de détente.

Balancer les bras

Vous pourrez accroître les bienfaits de la marche en y ajoutant quelques petits exercices. Prenez le temps, avant et après la promenade, de vous détendre entièrement quelques instants. Balancez les bras en l’air, étirez-vous, puis balancez les bras vers le bas et expirez en un grand souffle. Utilisez également vos bras pendant la promenade. Vous pouvez simplement les laisser balancer le long de votre corps ou accroître le rythme en accentuant énergiquement le mouvement avec vos bras. Votre cadence augmentera.

Maintenez la tête bien droite pendant la promenade et regardez droit devant vous. Ne regardez donc pas vers le bas, vous pourriez vous blesser au dos ou au cou. La promenade vous ennuie ? Regardez autour de vous et prêtez attention à tout ce que vous voyez. Adaptez régulièrement votre parcours et changez de rythme. La promenade vous paraîtra tout de suite beaucoup plus courte !

Pause activement

Continuer à travailler ou faire une pause… Vous reconnaissez ce dilemme ? Une pause active fait énormément de bien – à votre corps et à votre esprit. Cinq minutes d’exercice, il n’en faut pas plus pour vous ressourcer. Vous travaillerez d’autant plus facilement par la suite.

Que peut-on bien faire en cinq minutes ? Pas mal de choses, figurez-vous ! Faites preuve de créativité et essayez surtout d’en faire une routine. N’allez pas chercher votre café dans la cuisine ou à la machine la plus proche. Allez aux toilettes à un autre étage. Sortez et allez respirer quelques bouffées d’air frais.

Commencer à bouger

Même lors d’une réunion, une pause active est une bonne idée. N’attendez pas passivement dans la salle de réunion, mais utilisez ces 10 minutes de pause pour bouger plus. Retournez à votre bureau et faites-y quelques exercices, par exemple. Ou incitez vos collègues à vous accompagner prendre l’air. L’air frais et l’exercice vous permettront de poursuivre la réunion avec un esprit plus clair.

Il vous arrive d’oublier la pause pendant vos réunions ? Faites comme à la KU Leuven et désignez un chronométreur. Chaque demi-heure, il invite tout le monde à se lever quelques instants. Ou jouez aux chaises musicales : toutes les demi-heures, tout le monde change de place. Vous pourrez ainsi à la fois bouger plus et puiser de la créativité dans cette nouvelle configuration.

Lèvez-vous un instant

Rester assis est le nouveau tabagisme. Cela vous semble exagéré ? Il est pourtant vrai que rester assis trop longtemps est très mauvais pour la santé. La bonne nouvelle est que nous pouvons y remédier très facilement : il suffit de se lever plus souvent !

Vous travaillez à un bureau ? Il est alors très probable que vous passiez trop de temps assis. Il est temps d’agir ! Vous pouvez utiliser une application pour vous y aider. En effet, il existe beaucoup d’applications qui vous permettent de bouger plus : du simple podomètre à l’application qui retient tout ce que vous faites au quotidien. Le soir, vous pouvez vérifier l’intensité de votre activité durant la journée. D’autres applications mesurent le temps que vous passez assis et vous signalent quand il faut que vous vous leviez. Pour ce faire, vous pouvez également utiliser un minuteur sur votre ordinateur. Réglez-le sur 30 minutes et une demi-heure plus tard, la sonnerie retentit. Le moment est alors venu de vous lever pendant quelques instants.

Chaise musicale

Bien sûr, il est encore mieux de travailler debout de temps à autre. Est-il possible d’installer une table haute dans votre bureau ? Tant mieux. Vous pourrez ainsi alterner entre travailler assis et travailler debout. C’est l’idéal pour votre santé ! Vous n’en avez pas la possibilité ? Faites appel à votre créativité et organisez par exemple une chaise musicale au travail : enlevez toutes les chaises de l’espace de bureau sauf une. Toutes les demi-heures, la chaise est déplacée vers un autre bureau. Donc si vous êtes à trois collègues dans le même espace… Vous travaillerez debout pendant trois quarts d’heure et travaillerez une demi-heure en étant assis. Attendez-vous à ce que votre application de suivi de l’activité vous félicite en fin de journée !

Vous n’êtes pas vraiment de nature sportive ?

Que le sang qui circule dans vos artères soit bleu ou rouge importe peu. Ce qui compte, c’est la vitesse à laquelle il parcourt votre corps. Cet aspect est, à son tour, lié au diamètre de vos vaisseaux sanguins. Lorsque la tension est faible, le sang a beaucoup de place pour circuler dans les artères. Si elle est élevée, l’espace est réduit et les probabilités de maladies cardiovasculaires augmentent. Heureusement, nous pouvons y remédier très facilement en bougeant !

Vous n’êtes pas vraiment de nature sportive ? Bonne nouvelle : inutile de faire du sport de haut niveau pour que les effets en soient bénéfiques. Toute forme d’exercice, peu importe son intensité, a immédiatement un effet positif sur votre tension artérielle. Lorsque vous faites un effort, vos muscles ont besoin de plus d’oxygène. Il faut donc que l’afflux sanguin augmente. Dès lors, votre rythme cardiaque s’intensifie. Ensuite, votre tension diminue.

Le yoga n’est pas nécessaire

Le tabagisme, le fait de rester assis longtemps, le stress et les habitudes alimentaires peu saines contribuent à obturer vos artères. Un conseil : essayez de maintenir vos artères flexibles et détendues afin de diminuer votre tension artérielle. Vous pensez immédiatement à des figures de yoga ou des exercices d’assouplissement compliqués ? Oubliez tout ça ! Il vous suffit pour commencer de bouger un peu plus chaque jour.

Prenez donc plus souvent l’escalier. Réglez un minuteur sur 30 minutes, levez-vous et marchez un peu. Allez aux toilettes à un autre étage ou passez voir vos collègues plutôt que de les appeler ou de leur envoyer un e-mail. Tous ces petits moments d’activité sont bénéfiques pour vos artères.

Faites une routine de bouger

Vous préférez les grasses matinées ou êtes-vous plutôt une personne matinale ? Dans les deux cas, l’aurore vaut son pesant d’or ! Votre corps se réveille et produit de l’adrénaline, vous préparant ainsi pour une nouvelle journée. Et si vous pouviez booster cette sensation ? Non, pas besoin d’une boisson énergisante ! Il suffit d’un peu d’exercice.

Est-ce que votre petite voix intérieure commence déjà à soupirer ? Le matin, votre potentiel de discipline est au plus haut. Faites-en donc bon usage. Bouger est encore plus facile si vous en faites une routine. Vous n’aurez pas besoin tous les jours d’une bonne dose de courage pour vous lancer. À la longue, votre activité matinale deviendra un réflexe. Par ailleurs, vous vous libérerez ainsi l’esprit et aurez d’autant plus d’énergie à consacrer à votre travail.

Prêt pour un nouveau jour?

Il n’est pas nécessaire de faire du sport de manière intensive. Quelques exercices au réveil vous permettent déjà de commencer la journée de manière plus active. Faites une promenade ou utilisez une application de suivi de l’activité. Faites simplement ce que vous dit l’application pendant 5 à 10 minutes. Vous en ressentirez très vite les effets. Vous aurez l’esprit plus vif, aurez davantage d’énergie, l’endorphine vous mettra de bonne humeur, vous vous viderez complètement la tête, votre cerveau actif sera stimulé et vous serez tout à fait alerte. Bref… Vous aurez tout ce qu’il vous faut pour partir travailler du bon pied ! Tous ces effets positifs se prolongent d’ailleurs tout au long de la journée.

Et ce sentiment de culpabilité (« il faut encore que je fasse de l’exercice aujourd’hui) », vous pouvez tout bonnement l’oublier !

Fitness gratuit

Une possibilité de faire du fitness gratuitement tous les jours, ça vous tente ? Cette accroche éveillerait certainement votre intérêt dans un dépliant pour une luxueuse destination de vacances. Mais sachez qu’à la maison ou au travail, vous avez tout ce dont vous avez besoin à portée de main. Les escaliers vous donnent l’occasion de faire chaque jour un entraînement gratuit. Par ce simple geste, vous brûlerez 10 kcal par minute. Et vous utiliserez plus de muscles que lors d’un jogging.

Il n’est d’ailleurs pas nécessaire de monter les escaliers pour que cette activité vous soit bénéfique. Et certainement si vous ne pratiquez pas un sport régulièrement. Prenez votre temps au début. Il est plus important de le faire que de le faire vite. Vous arrivez en haut à bout de souffle ? Ne vous en faites pas, c’est tout à fait normal. Puisque votre rythme cardiaque augmente, vous avez besoin de plus d’oxygène. Donc, vous respirez à un rythme plus soutenu. Il n’y a qu’une seule façon d’éviter cette situation : monter plus souvent les escaliers.

Travaillez progressivement

Il vaut mieux travailler de manière progressive. Commencez, par exemple, par vous limiter à descendre les escaliers. C’est plus simple que de les monter. Une fois que vous maîtrisez cette étape… Ajoutez-y l’ascension. Et prenez de bonnes résolutions : dorénavant, empruntez toujours les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Vous voulez un défi plus consistant ou davantage d’entraînement ? Essayez donc de monter deux marches à la fois ou de monter une marche à pieds joints. Vous entraînerez encore plus vos muscles. Vous pouvez aussi vous chronométrer et essayer d’aller chaque fois un peu plus vite. Vous pouvez aussi monter et descendre les escaliers cinq fois après chaque repas. Votre condition s’améliorera rapidement !

Prenez le temps

Trop de travail, trop de travail, trop de travail… on connaît la chanson. De longues listes de choses à faire que nous voulons finir au plus vite. Et donc, nous travaillons sans relâche et oublions parfois de faire une pause. Pourtant, prendre une pause est non seulement important, mais aussi légalement obligatoire. La durée de votre pause est définie dans votre convention collective de travail. Vous avez donc droit à une pause pour le déjeuner, mais êtes aussi dans l’obligation de la prendre. Manger ses tartines en toute vitesse devant l’ordinateur est en fait interdit. Et c’est une bonne chose parce que cette pause vous fait un grand bien.

Changez l’environnement de temps en temps

En changeant brièvement d’environnement, vous stimulez votre cerveau. Vous vous détachez entièrement de votre travail, ce qui vous donne de l’inspiration et vous rafraîchit les idées. Ne passez donc pas votre pause à parler du travail avec vos collègues, mais faites en sorte de vous évader complètement pendant quelques instants. Ces moments de repos vous permettront ensuite d’être parfaitement d’attaque. Vous serez aussi moins tendu(e) et réduirez votre stress.

Une pause active rend votre moment de repos plus intense et ses effets sont encore plus positifs. Profitez donc de votre pause pour bouger un peu. Il ne faut même pas que cela dure longtemps. Prévoyez une micropause de 5 minutes toutes les heures. Votre cerveau aura alors amplement le temps de récupérer des forces. Faites au moins une demi-heure de pause à midi pour rester alerte toute la journée. Bouger pendant votre pause ne doit pas nécessairement être difficile. Allez chercher un café ou de l’eau à la cuisine, au distributeur ou à un autre étage. Faites le tour du bâtiment. Ou appelez un membre de votre famille pendant votre promenade. Vous mettez ainsi votre corps en mouvement et donnez l’occasion à votre cerveau de penser à autre chose qu’au travail.

Connaissez-vous vos collègues?

Est-ce que vous connaissez vraiment vos collègues ? Vous connaissez certainement assez bien certains d’entre eux avec qui vous travaillez quotidiennement. Vous savez s’ils sont mariés, comment se portent leurs enfants et vous entendez régulièrement le récit de leurs vacances ou de leur week-end. Avec d’autres collègues, le contact se limite à un bonjour ou à une conversation professionnelle au cours d’une réunion. Il n’est pas toujours évident d’entamer la discussion avec quelqu’un. Sauf si vous le faites en vous promenant !

En promenant, vous pouvez prendre le temps d’apprendre à connaître vos collègues. Le grand avantage est que tout se passe de façon détendue. Au cours de la promenade, tous vos sens sont sollicités. Vous pouvez ainsi vous vider la tête de votre travail. Le contexte idéal pour entamer une vraie conversation. Et puisque vous marchez côte à côte, vous ne devez pas vous regarder tout le temps non plus. Il est ainsi plus facile de discuter.

Essayez-le d’une manière différente

Vous avez un nouveau collègue ? Invitez-le donc à faire une promenade. Vous en apprendrez davantage l’un sur l’autre de manière décontractée. Et bien entendu, les effets s’en feront sentir sur le lieu de travail.

Certains de vos collègues travaillent à un autre étage ? Promettez-vous de dire bonjour à tout le monde une fois par jour. Le contact social sur le lieu de travail n’en sera que meilleur et vous ferez ainsi des pas de plus tous les jours. Vous ferez donc d’une pierre deux coups. La promenade est également une bonne activité de team building. La prochaine fois, pensez à une excursion, une quête ou un city game. Bouger vous permettra d’apprendre à vous connaître autrement.

Besoin d’une nouvelle idée?

Nous savons tous que bouger comporte de nombreux bénéfices, tant pour le physique que pour le mental. En bougeant, davantage de sang afflue vers le cerveau. Les connexions cérébrales en sont renforcées. Lors d’une promenade, nos deux hémisphères collaborent plus étroitement. Vous parviendrez ainsi à mieux retenir de nouvelles informations et aurez plus vite de nouvelles idées. Vous êtes en manque d’inspiration ou ne parvenez pas à trouver des solutions lors d’une réunion ? Levez-vous et bougez. Une petite promenade vous remettra sur la bonne voie. Et les idées viendront d’elles-mêmes.

Déstresse

Vous souffrez de stress au travail ? Bouger vous aide à réduire le stress. Non seulement l’hormone du stress, le cortisol, diminue en bougeant régulièrement, mais en plus, vous produisez des endorphines. Les endorphines vous permettent de vous détendre. Vous n’avez même pas besoin de faire du sport de manière intensive. Vous voulez partir en week-end en toute décontraction ? Prévoyez une promenade au cours de cette dernière journée de travail. Vous vous débarrasserez automatiquement du stress.

L’activité idéale

Bouger est également bénéfique pour les os. En bougeant, vous produisez des cellules osseuses et renforcez ainsi vos os. Des os solides cassent moins facilement, certainement à un âge plus avancé. La vitamine D renforce aussi les os. Sortez donc régulièrement pour que votre peau puisse absorber les rayons du soleil et produire de la vitamine D. Une promenade d’un quart d’heure suffit à votre peau. Une promenade ne sollicite en outre pas trop votre organisme. Vous courez donc moins de risques de vous blesser. Bref, la promenade est une activité idéale, même si vous n’êtes pas de nature sportive.

Cette belle météo printanière invite à bouger plus

Vous aussi, vous avez profité de ces premiers jours d’été ? Cette belle météo printanière invite à bouger plus. Commencez dès le matin et partez ainsi du bon pied. Rien de tel pour une journée réussie !

Vous habitez à moins de 5 kilomètres de votre lieu de travail ? Envisagez de vous y rendre à pied. 5 kilomètres correspondent à 7 000 ou 8 000 pas. Voilà donc la solution idéale pour atteindre votre objectif, mais aussi pour vous libérer l’esprit. Ainsi, vous arriverez au travail l’esprit décontracté et aurez l’énergie nécessaire pour affronter votre journée. Le soir, votre promenade est l’occasion d’évacuer le stress accumulé tout au long de la journée. Comme ça, il est facile de faire la part des choses entre travail et vie privée.

Vous habitez plus loin de votre lieu de travail

Vous devrez peut-être partir un peu plus tôt. Comptez une petite heure de marche pour parcourir 5 kilomètres. Vous trouvez cela de trop ? Effectuez alors une partie du trajet en vélo, bus, tram ou voiture et parcourez le reste à pied. Descendez par exemple à un arrêt de bus plus tôt que d’habitude. Ou descendez de votre vélo un kilomètre avant d’arriver au travail. Ainsi, vous aurez déjà ajouté 3 000 pas à votre compteur.

Vous habitez plus loin de votre lieu de travail ? Vous avez besoin de votre voiture durant la journée pour vous rendre à des rendez-vous ? Dans ce cas, ne garez pas votre voiture sur l’emplacement le plus proche. Votre journée n’en sera que plus active. Vous avez un emplacement de parking réservé ? Alors, envisagez une promenade avant d’entrer dans le bâtiment. Comme le dit le proverbe, les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Ah oui, encore une chose : 7 000 pas correspondent plus ou moins à 300 calories. Et combien de calories y a-t-il dans un croissant ? Gagné ! N’hésitez donc pas à vous accorder ce plaisir au petit-déjeuner. Votre promenade matinale vous aura de toute façon permis de brûler ces calories !

Arrêtez-vous et regardez autour de vous

Chaque jour, nous allons au travail, donnons le meilleur de nous-mêmes et rentrons chez nous le soir. Quand prenons-nous encore le temps de contempler notre environnement ? Voilà une belle occasion de bouger plus ! Vos bureaux sont-ils situés en ville ? Dans un zoning, plutôt ? Ou peut-être même en pleine nature ? Arrêtez-vous, regardez autour de vous et trouvez une manière de bouger plus dans votre environnement.

Sortez et découvrez les environs

Y a-t-il un parc ou une zone verte dans les environs ? Allez vous y promener le temps d’une pause. Vous aurez droit à une bonne bouffée d’air frais en prime. Et ce délicieux rayon de soleil printanier qui vous caresse le visage vous donnera en un instant l’impression de vous évader. La ville aussi invite à la promenade. Partez à la découverte des environs de votre bureau. Vous pourriez bien découvrir de petites perles architecturales. Le midi, pensez aussi à prendre le tram, descendre quelques arrêts plus loin que d’habitude et marcher jusqu’au bureau. Vous accumulerez ainsi de nombreux pas supplémentaires. Vous travaillez dans un environnement un peu moins inspirant ? Aucun problème. Sortez, découvrez les environs. Vous ferez indubitablement des rencontres surprenantes durant votre promenade.

La magnifique météo estivale des derniers jours vous encouragera certainement davantage à partir en balade. Veillez cependant à ne pas vous déshydrater. Ce n’est un secret pour personne : notre organisme a besoin d’eau pour fonctionner. Essayez de boire au moins 1,5 litre d’eau tout au long de la journée. Buvez par exemple un verre d’eau à chaque heure qui passe. Vous profitez de votre pause pour faire une promenade ? Buvez alors un verre d’eau avant de partir et un autre à votre retour. En marchant, vous perdez de l’eau. Il est donc nécessaire de boire un peu plus, surtout par temps chaud. Vous trouvez l’eau monotone ? N’hésitez pas à y ajouter une touche d’exotisme. En l’agrémentant par exemple de quelques morceaux d’ananas, de fraise ou de pastèque. Vous goûterez immédiatement l’été dans votre verre !

même une pause pipi assure une meilleure condition

Combien de toilettes y a-t-il sur votre lieu de travail ? Dans les bâtiments de bureaux, elles sont souvent nombreuses et se situent à différents étages. En règle générale, nous les utilisons quelques fois par jour. Pourquoi dès lors ne pas tirer parti de votre pause pipi pour améliorer votre condition physique ?

Entraînez votre réactivité

En utilisant régulièrement des toilettes qui ne sont pas situées à votre étage ou dans votre couloir, vous pouvez accumuler pas mal de pas supplémentaires. De plus, en optant pour des toilettes situées à un autre étage, vous ajouterez encore un grand nombre de marches à votre total. Et quand vous ne parvenez plus à vous retenir ? Osez le sprint. En courant sur cette courte distance, vous exercez votre capacité de réaction.

Se déplacer dans une équipe

Bouger est plus chouette en équipe ou pendant un jeu. Mais le top, c’est de bouger avec vos collègues en jouant à un jeu. Bien que le bureau ne soit pas le lieu idéal pour un match de football ou de tennis, il existe d’innombrables jeux auxquels vous pouvez jouer durant la journée avec vos collègues. La patate chaude est un jeu dans lequel vous pouvez être en possession d’un objet de votre choix durant 15 minutes au maximum. Dès qu’il arrive chez vous ou vos collègues, c’est à votre équipe de veiller à ce que vous l’ayez transmis à une autre équipe dans les 15 minutes.

Rejoignez et passez

Ainsi, vous n’êtes pas la seule personne à être en mouvement toute la journée ; vos collègues bougent aussi régulièrement. Mais le jeu devient vraiment intéressant lorsque vous choisissez d’envoyer la patate chaude à un autre étage. Ainsi, vous mettez aussi vos collègues au défi d’emprunter plus souvent les escaliers. Que vous choisissiez une balle fluo ou un post-it, ce jeu est idéal pour faire bouger tout le bureau. Faites le pas et pour une fois, passez la patate chaude à quelqu’un d’autre au bureau.

Hoog in de lucht

Wie een sporter in de familie heeft of regelmatig naar sport kijkt op de televisie, heeft ongetwijfeld al eens gehoord van een runners’ high. Bij een inspanning komen er namelijk stoffen in je hersenen vrij die ervoor zorgen dat je je beter voelt tijdens, maar ook na het sporten.

Alleen voor de ultrasportievelingen?

Natuurlijk niet. Ook wandelaars hebben veel voldoening van hun bewegingsmoment. ’s Avonds in bed kruipen met het gevoel dat je iets hebt gedaan is ook zoveel leuker dan het gevoel te hebben dat je lui bent geweest en niet veel hebt bewogen. Vooral de endorfines die tijdens het bewegen worden geproduceerd in onze hersenen zorgen voor heel wat voordelen. Ze maken je bijvoorbeeld gelukkiger, maar doen je ook minder pijn ervaren. Ze geven je een algemeen gelukkiger gevoel.

Ook met collega’s

Gelukkige collega’s draaien actiever mee in het team en geven een positieve impuls aan de groep. Mensen die bewegen zijn ook aangenamere collega’s. Dus moedig elkaar aan om te bewegen wanneer iemand een minder humeur heeft! Of ga gewoon samen op stap.

Un bon sentiment

Enfin vendredi ! Rien que cette pensée suffit à se sentir bien. Saviez-vous que même lors de la marche, notre cerveau libère des substances qui nous donnent un sentiment de bien-être ? Dans le monde sportif, ce phénomène est connu sous le nom d’euphorie du coureur. Il s’explique par la libération d’endorphines qui permettent au coureur d’être plus endurant et de mieux tolérer la douleur.

Commence avec un sentiment agréable le week-end

Mais cette réaction naturelle ne permet pas uniquement d’améliorer ses performances sportives. Ces hormones vous permettent de vous sentir mieux, aussi bien mentalement que physiquement. Durant la journée, vous êtes plus enjoué(e) et énergique que si vous n’aviez pas bougé. Le vendredi est déjà une belle journée. Rendez votre vendredi exceptionnel en y ajoutant un petit peu d’exercice. Tirez le meilleur parti de ce dernier jour de travail en partant pour une promenade revigorante et si vous partez plus tôt, profitez-en pour marcher jusqu’à chez vous, à la gare ou à votre arrêt. Ainsi, vous commencez le week-end du bon pied. Vitalité garantie !

Continuez à collecter les pas

Une promenade matinale pour se rendre au travail n’est pas seulement saine. Elle peut également être charmante au lever du soleil. Pour beaucoup, le trajet jusqu’au travail est bien trop long pour le parcourir à pied, mais la distance jusqu’aux transports en commun est souvent plus abordable. Les personnes qui choisissent de se rendre au travail en empruntant les transports en commun doivent souvent marcher ou pédaler sur une partie du trajet, ce qui est idéal pour comptabiliser plus de pas.

Descendre plus tôt

Chaque pas vers votre arrêt ou gare est un pas vers une meilleure condition physique et une journée pleine d’énergie. Après quelque temps, vous remarquerez que vous aurez gagné en agilité, en rapidité et en force. C’est logique. Grâce à tous ces efforts, vous entraînez vos muscles – et donc votre cœur. Les plus motivés peuvent même décider de prendre par exemple le bus un arrêt plus loin et ainsi de marcher ou pédaler un peu plus. En un rien de temps, vous aurez pris l’habitude de parcourir pas mal de kilomètres à la force de vos jambes !

Prendre les escaliers une bonne chose?

Prendre les escaliers est bon pour votre cœur. En prenant les escaliers ou en faisant une promenade régulièrement, votre rythme cardiaque augmente et vous renforcez ainsi votre muscle cardiaque. Après quelque temps, vous constaterez les résultats : votre cœur sera en mesure de faire circuler plus de sang et vous ressentirez une amélioration de votre condition physique générale. Petit à petit, il vous faudra moins de souffle pour effectuer le même exercice. Et ça, c’est une très bonne chose.

Continuer à mesurer

En règle générale, il est conseillé de contrôler régulièrement son rythme cardiaque. Cette règle s’applique encore plus aux personnes de plus de 40 ans. Elles pourront ainsi détecter rapidement une éventuelle arythmie cardiaque. Dans l’actualité récente, l’organisation de patients OveRRslag a encore mis l’accent sur l’importance du contrôle du rythme cardiaque. En cas d’arythmie, il est ainsi possible d’intervenir plus vite. Mais le meilleur avec le rythme cardiaque, c’est qu’il diminue à mesure que votre condition physique s’améliore. Mesurez-le donc régulièrement !

Une petite activité physique le matin a des effets positifs toute la journée. Vous vous sentez non seulement en forme, mais votre circulation sanguine en est également stimulée, ce qui favorise votre concentration toute la matinée. Une promenade matinale est surtout bénéfique pour les personnes qui travaillent assises.

Bouger, c’est possible partout

Si vous empruntez les transports en commun pour aller travailler, vous avez sans aucun doute une longueur d’avance le matin, car le trajet de votre domicile à votre lieu de travail est rempli de chouettes défis. Dans le métro, vous pouvez prendre les escaliers au lieu de l’escalateur ou de l’ascenseur. Tout comme au bureau, où vous pouvez privilégier les escaliers pour monter.

Arriver en sueur au travail n’est bien sûr pas agréable. Parcourez donc votre trajet à votre rythme. Considérez ce trajet domicile-travail comme une promenade matinale apaisante et stimulante. Vous commencerez ainsi votre journée de manière détendue.

Chaleur

Enfin, pensez à prendre vos précautions en été. Quand il fait chaud, vous vous déshydratez beaucoup, quel que soit l’effort que vous accomplissez. Prévoyez donc toujours une petite bouteille d’eau pour éviter les désagréments lors de votre promenade. De plus, vous remplacez ainsi votre premier café par une boisson beaucoup plus saine !

Commencer une activité physique n’est souvent pas si difficile et suscite un très grand enthousiasme, particulièrement au début. Persévérer est par contre parfois plus ardu et nombreux sont ceux qui baissent les bras. Un phénomène que l’on constate chez les coureurs débutants, qui abandonnent quelque temps après.

En groupe

Bouger en groupe et en faire un rendez-vous quotidien augmente les chances de persévérance et de réussite sur le long terme. Les jours où vous n’en avez pas la volonté, il y a toujours bien quelqu’un pour vous sortir de votre inertie et vous encourager à faire quelques pas de plus. Les collègues peuvent eux aussi vous motiver dans les moments où vous avez moins envie de bouger.

Compétition

Profitez de la campagne Every Step Counts pour lancer une petite compétition avec vos collègues et tenez un classement de celui ou celle qui fait le plus de pas chaque semaine. De cette façon, bouger devient aussi amusant et peut-être même un rien compétitif. Vous pouvez prévoir des récompenses pour le vainqueur au sein de votre propre département, mais aussi établir un classement général pour tout l’étage, voire pour l’ensemble du bâtiment. Quoi que vous entrepreniez, vous atteindrez souvent mieux votre objectif en groupe. Cela vaut aussi pour une activité physique dans laquelle chacun peut se soutenir. Résultat : un esprit d’équipe plus sain et une vie plus équilibrée pour chacun !

L’euphorie

Si vous avez un sportif dans votre famille ou si vous regardez régulièrement le sport à la télévision, vous avez sans aucun doute déjà entendu parler de l’euphorie du coureur. Lors de l’effort, le cerveau libère des substances qui vous procurent une sensation de bien-être pendant, mais également après le sport.

Que pour les super sportifs?

Au contraire! Les promeneurs peuvent aussi tirer beaucoup de satisfaction de leur effort. Et puis, il est tellement plus agréable de se glisser dans son lit le soir avec un sentiment d’accomplissement plutôt qu’avec une sensation de paresse ou d’inaction. Les endorphines que produit votre cerveau pendant l’effort présentent de nombreux avantages. Elles stimulent par exemple le bien-être et atténuent la douleur.

Entre collègues

Les collègues heureux sont plus actifs au sein de l’équipe et donnent un élan positif au groupe. Les personnes qui bougent font aussi des collègues plus agréables. Quand un collègue connaît une baisse de régime, n’hésitez donc pas à l’encourager à bouger plus !

Un coup de téléphone – un e-mail rapide

Rien de plus rapide et pratique que de passer un coup de téléphone ou d’envoyer un e-mail au travail. Lorsque nous voulons poser une question, nous avons donc souvent recours aux moyens de communication modernes. Mais les e-mails et coups de téléphone vous font aussi bouger moins au bureau. Pourtant, il n’est pas si difficile de rendre visite à votre collègue pour lui poser votre question ou lui faire part de vos commentaires. Cela vous permet d’entretenir votre condition physique, mais aussi vos contacts sociaux.

Nous envoyons chaque jour une quarantaine d’e-mails à nos collègues. Et nous leur passons tout autant de coups de fil. Si vous désirez bouger davantage, vous avez donc tout intérêt à poser vos questions sans utiliser les moyens de communication modernes et à vous rendre en personne auprès de vos collègues.

Peu d’effet ?

Au contraire ! En réduisant de 50 % le nombre de coups de téléphone et d’e-mails, vous vous levez 20 fois, effectuez 20 petites promenades et partagez 20 moments sociaux supplémentaires sur une journée ! Et en vous levant 20 fois, vous améliorez votre condition physique. Cela vous permet par exemple de renforcer vos abdominaux.

Avec un peu de chance, votre collègue se trouve à un autre étage et vous devrez monter quelques marches. Dans ce cas, vous renforcez aussi les muscles de vos jambes et de votre dos. Bouger au bureau n’est donc pas mission impossible ! Ce n’est parfois qu’une question de petites actions et surtout de motivation !

Suivez-nous pour plus de conseils et astuces pour bouger au travail. Au final, tout le monde y gagne, sur le plan de la santé comme des contacts sociaux !

Prendre une pause est bénéfique pour votre santé : elle constitue l’occasion parfaite pour bouger. Ainsi, votre santé tire parti de chaque pause. Il nous arrive souvent de passer nos pauses à la machine à café ou d’en profiter pour manger un en-cas. Optez plutôt pour une pause judicieuse et active. Vous serez plus en forme et votre concentration sera plus grande tout au long de la journée.

Quelques chiffres

Nous buvons en moyenne 4 cafés par jour, ce qui signifie 4 occasions de bouger. Maximisez votre pause et prenez votre café à une machine se trouvant un peu plus loin. 100 pas supplémentaires par pause, c’est aussi 400 pas de plus par jour, 2 000 par semaine et même 8 000 par mois. À la fin du mois, vous avez ainsi marché pratiquement un jour de plus !

Si vous désirez tirer profit au maximum de votre pause café, vous pouvez toujours aller chercher votre boisson à un autre étage. Les escaliers renforcent vos muscles et vous demandent un effort un peu plus soutenu. En d’autres termes : les petites pauses donnent de grands résultats !

our rester en bonne santé, tant physiquement que mentalement, il est essentiel de bouger suffisamment. Chaque jour, nous sommes assis au bureau, sans bouger, pendant 5 à 8 heures. Même ceux qui font du sport régulièrement, mais qui restent longtemps assis, courent un risque pour leur santé.

Bouger dans le cadre des activités journalières au bureau

Ce n’est pas si compliqué d’alterner le travail de bureau en position assise et davantage de mouvements. Il suffit de quelques petites astuces pour introduire davantage de mouvement dans votre routine journalière.

  • Ne restez jamais assis plus d’une heure sans bouger, ou alternez le travail en position assise avec d’autres activités professionnelles.
  • Allez régulièrement (par exemple toutes les heures) vous chercher un verre d’eau.
  • Placez l’imprimante et la télécopieuse à une certaine distance.
  • Allez trouver vos collègues au lieu de leur envoyer un e-mail.
  • Renoncez à l’ascenseur et empruntez les escaliers.
  • Marchez vite ou adoptez un léger pas de course, même pour parcourir de petites distances.
  • Parquez-vous à une certaine distance du travail.
  • Couvrez une partie de votre trajet domicile-lieu de travail à pied ou à vélo.
  • Adonnez-vous à un maximum d’activités physiques pendant votre temps libre. Et dans ce cadre, fixez-vous un objectif réalisable, que vous pouvez tenir.
  • Si vous parcourez un long trajet en voiture, faites des pauses pour vous dégourdir.
  • Lisez l’article intitulé Bouger au travail (PDF), dans lequel le docteur Mathieu Versée, conseiller en prévention-médecin du travail chez SPMT-Arista, explique pourquoi bouger est très important pour notre santé.

Bouger pendant un long trajet en voiture

Vous partez bientôt en vacances en voiture ? Dans ce cas, ne manquez pas de regarder la vidéo montrant quelques exercices physiques à faire en route (SPMT-Arista).

Bouger diminue le risque de cancer

Une activité physique pratiquée au quotidien permet de diminuer le risque de développer de nombreuses maladies cardiovasculaires ou chroniques, comme le diabète ou certains cancers. Bouger limite la prise de poids, autre facteur de risque de cancers. Pendant et après le traitement d’un cancer, les effets bénéfiques de l’exercice physique ont aussi été démontrés.

Des études menées sur différents types de cancers ont démontré que l’activité physique et sportive diminue le risque de contracter un cancer du côlon, du sein et de l’utérus. Ainsi, selon l’étude du British Heart Foundation, le risque d’un cancer du côlon diminuerait de 20 à 40 % et celui de l’utérus de 27 %. Idem pour le cancer du poumon : les personnes actives physiquement ont 30 % moins de risque de développer un cancer du poumon.

De l’activité physique régulière suffirait à se prémunir. Pas besoin de faire du sport, que ce soit en loisir ou en compétition. L’important est d’activer ses muscles, d’être en mouvement, que cela soit avec des activités ménagères, du jardinage, de la marche, du vélo… Les experts recommandent minimum 30 minutes de marche rapide par jour (ou équivalent) par périodes de 10 minutes si ce n’est pas possible en une seule fois. Le plus important est la régularité : tous les jours. Prenez l’habitude de descendre une station de bus ou de métro avant votre arrêt habituel ou d’emprunter les escaliers plutôt que l’ascenseur. Limitez les activités passives et sédentaires. L’idéal est de compléter votre demi-heure d’activité quotidienne par une heure plus soutenue, le week-end.

6 bienfaits de l’activité physique pour diminuer le risque de cancer :

  • Bouger renforce le système immunitaire. Chaque jour, en moyenne, 300 à 1000 cellules cancéreuses sont produites par notre corps. Une bonne résistance physique permet de les éliminer naturellement.
  • Bouger stimule le transit intestinal. Les déchets et substances nocives sont, dès lors, évacués plus rapidement par le système digestif.
  • Un corps en bonne condition physique se régénère plus vite et mieux, assurant une division cellulaire saine.
  • Bouger stimule la respiration à pleins poumons et l’oxygénation des cellules. Le corps mieux oxygéné est plus à même de se protéger contre les radicaux libres, des particules agressives, sources de nombreuses maladies, dont le cancer.
  • Bouger renforce la masse musculaire, bénéfique pour le système immunitaire.
  • L’exercice physique limite la surcharge pondérale, important facteur de risque de cancers.

Bouger pour une meilleure convalescence

Une activité physique adaptée est tout aussi conseillée pendant et après un traitement anticancéreux, car elle améliore le rétablissement et la guérison. Son impact physique et mental est prouvé. Elle améliore les chances de survie et la qualité de vie (sommeil récupérateur, appétit, meilleure résistance, moral plus positif, confiance en soi et énergie retrouvée).

Bougez, éliminez…

CHAQUE PAS COMPTE

Saviez-vous que faire 10 000 pas par jour a le même effet sur votre santé que pratiquer une demi-heure d’activité physique quotidienne ? L’activité physique réduit le risque de cancer du sein. P&V Groupe se préoccupe de la santé de ses travailleurs. C’est pourquoi il a décidé de devenir le partenaire officiel d’Every Step Counts, une opération de Pink Ribbon qui encourage les entreprises à bouger plus.

Bouger plus pour prévenir le cancer

Selon la Fondation contre le Cancer, l’activité physique diminue les risques de :

  • cancer du côlon
  • cancer du sein
  • cancer du col de l’utérus

Floor Van Leeuwen, du Nederlands Kanker Instituut, affirme que les femmes qui sont suffisamment actives ont 20 à 40 % moins de probabilité de développer un cancer du sein par rapport aux femmes qui ne font (presque) pas d’activité physique. Les femmes qui restent assises pratiquement toute la journée ont environ 12 % de risque de développer un cancer du sein. Si elles bougent au moins une heure par jour, ce risque baisse alors pour être compris entre 8 et 10 %.

Le lien de causalité entre l’inactivité et le cancer du sein n’a pas encore été démontré. Toutefois, Floor Van Leeuwen a des preuves. Ces dernières années, en effet, on a découvert que l’hormone sexuelle appelée progestérone baissait sous l’effet de l’activité physique. Cette baisse est favorable, car la progestérone peut favoriser la croissance de cellules cancéreuses.

Marcher pour augmenter son espérance de vie

De Smedt, Bakker et Annemans, de l’UGent, ont mené une étude de rentabilité sur 16 actions qui favorisent une alimentation équilibrée et une activité physique. L’une de ces actions portait sur les entreprises qui stimulent l’activité physique au travail, par exemple au moyen d’une opération telle qu’Every Step Counts.

Il ressort de l’étude que stimuler le mouvement au travail rapporte. Premièrement, les entreprises s’assurent d’une meilleure qualité de vie et d’une espérance de vie plus longue de leurs travailleurs. 10 000 femmes qui font 10 000 pas par jour gagnent conjointement 110 années de vie de qualité. Et, deuxièmement, les coûts et bénéfices sociaux sont équilibrés. Chaque euro investi dans 10 000 pas rapporte, à terme, entre 2 et 20 euros.

Maladie Réduction des risquesen stimulant le mouvement au travail
AVC 2,33%
maladies cardiovasculaires 4,08%
diabète 2,51%
cancer du côlon 2,51%
cancer du sein 1,47%

Every Step Counts

Pink Ribbon et P&V Groupe veulent s’engager activement dans la lutte contre le cancer du sein. Elles veulent stimuler un mode de vie sain et une activité physique suffisante, qui aident à prévenir le cancer du sein. 30 minutes de marche par jour renforcent la résistance mentale et physique.

Voilà pourquoi, en 2018, P&V Groupe et Pink Ribbon ont décidé de promouvoir l’activité physique. En collaboration avec Energy Lab, l’association a développé la plateforme d’entraînement Every Step Counts, qui permet aux travailleurs de soutenir la lutte contre le cancer du sein de manière active et engagée.

Objectif : 10.000 pas par jour

Sur Internet ou dans les cabinets de médecins, les recommandations en matière d’activité physique sont légion. Parmi celles-ci, la fameuse règle des “10.000 pas par jour” est l’une des plus connues. Mais faut-il vraiment faire 10.000 pas par jour pour rester en forme ?

30 minutes pour une meilleure santé

10.000 pas par jour vous semble un écueil infranchissable, une montagne que vous n’arriverez jamais à franchir ? Rassurez-vous, le seuil des 10.000 pas est plus symbolique qu’autre chose, mais il offre une bonne idée de la quantité d’activité physique recommandée quotidiennement par les spécialistes. Car la sédentarisation et le manque d’activité physique constituent le quatrième facteur de risque de mortalité au niveau mondial. Et un minimum d’activité quotidienne permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, de diabète et autres maladies.

10.000 pas correspondent approximativement à 30 min de marche par jour, ou de toute autre activité physique modérée. Mais avec le travail, les enfants, les activités diverses, tout le monde n’a pas forcément le temps d’aller marcher pendant une demi-heure chaque jour. Heureusement, il existe d’autres moyens de faire sa dose d’activité quotidienne.

Trucs et astuces pour continuer à bouger

La marche n’est en effet pas la seule activité quotidienne susceptible d’avoir un effet bénéfique sur votre condition physique. Si vous n’avez pas le temps d’aller faire du sport en club, voici quelques activités de la vie de tous les jours qui vous aideront à atteindre plus facilement vos 30 minutes quotidiennes :

  • au travail, vous avez l’habitude de prendre l’ascenseur ? Optez plutôt pour les escaliers !
  • si vous habitez à proximité de votre lieu de travail, pourquoi ne pas venir à vélo ou à pied plutôt qu’en voiture ?
  • lorsque vous vous rendez quelque part en voiture, garez-vous à 5 minutes à pied de votre lieu de destination pour marcher un peu: ce sera toujours cela de pris !
  • faire le ménage est aussi une activité physique : laver la voiture, les fenêtres, passer l’aspirateur…
  • les travaux de jardinage entraînent aussi une dépense énergétique importante : tondre la pelouse, ramasser les feuilles…

Un réflexe quotidien

L’important n’est pas tant de faire exactement 10.000 pas par jour que de maintenir un niveau d’activité physique suffisant. Si vous n’avez pas le temps ou l’envie d’aller marcher 30 minutes tous les jours, il vous est toujours possible de combiner plusieurs autres petites activités qui, au final, vous permettront de vous dépenser suffisamment.

Pensez-y également lorsque vous êtes au travail, surtout si vous devez fréquemment quitter votre bureau : monter et descendre plusieurs fois l’escalier, aller dans le bureau d’un collègue plutôt que de lui téléphoner, ou encore se garer plus loin de son lieu de travail… Sans même y faire attention, vous en arriverez facilement à 30 minutes d’activité quotidienne !

Références :

Bel S, De Ridder K, Lebacq T, Ost C, Teppers E. Activité physique et sédentarité. Dans : Bel S, De Ridder K, Lebacq T (éd.). Enquête de consommation alimentaire 2014-2015. Rapport 3. ISP-WIV, Bruxelles, 2016. Disponible sur https://www.wiv-isp.be/epidemio/epifr/crospfr/hisfr/his08fr/r2/3.la_pratique_dactivites_physiques_r2.pdfhttps://www.mangerbouger.be/ La pratique d’activités physiques, rapport de l’Institut de Santé Publique Disponible sur https://fcs.wiv-isp.be/nl/Gedeelde%20%20documenten/FRANS/PA_FR.pdf