Le nombre de notifications de risques psycho-sociaux augmente de 15% par rapport à l’an dernier. Dans 40% des cas, il s’agit de conflits au travail, suivis par le harcèlement (18%). Le nombre de plaintes de stress engendré par une pression du travail trop élevée est de 12,5% et a augmenté de 38%. Une politique préventive du bien-être psychosocial au sein de l’entreprise peut aider à éviter ce genre de plaintes.

Idewe donne sur son site internet un aperçu des notifications de risques psychosociaux en entreprises.