Nous passons 30 à 39 heures par semaine au bureau. Il est donc essentiel que le lieu de travail soit suffisamment éclairé, aéré et spacieux.

Nous essayons tous d’aménager notre maison afin de nous y sentir bien. Ce principe doit aussi s’appliquer à notre environnement de travail. Dans un bureau bien aménagé, chacun a son propre poste de travail, de la lumière naturelle en suffisance avec éventuellement une vue sur la nature, des endroits pour rencontrer les autres, se sentir en sécurité et se détendre. En bref, un lieu de travail agréable a un effet salutaire sur votre humeur, stimule votre créativité et renforce l’esprit d’équipe.

Un poste de travail personnel

Selon Interface, 39 % des travailleurs de par le monde se sentent plus productifs lorsqu’ils disposent de leur propre bureau. Au sein des pays européens participant à l’étude, ce pourcentage est encore plus élevé. 36 % des personnes qui travaillent dans un bureau de type « open space » indiquent qu’ils préféreraient disposer de leur propre bureau plutôt que d’un poste de travail flexible.  Néanmoins, les bureaux en open space suivent la tendance actuelle, qui va vers davantage de flexibilité, et favoriseraient la créativité, l’esprit d’équipe et la dynamique.

Cela semble contradictoire. Mais posséder son propre poste de travail n’implique pas nécessairement de disposer de son propre bureau fermé. Cela implique avant tout de pouvoir choisir où, quand et comment travailler. Ce qui a une influence positive sur l’innovation, les performances et la satisfaction au travail.

Les effets positifs des choix personnels dans l’aménagement du lieu de travail

Figure 1. Harvard Business Review – Organizational Culture – Employees perform better when they can control their space, D. Hoskins, 2014

Deuxièmement, qui dit poste de travail personnel, dit aussi meilleur respect de la vie privée. Chacun a la possibilité de décider ce qui est public et ce qui reste privé. Et de s’isoler des bruits environnants et des collègues pour travailler en toute tranquillité ou être seul pendant un moment. Au niveau de l’aménagement, cela implique un environnement de travail dynamique avec des zones ouvertes pour le travail en équipe, des zones cloisonnées pour le travail individuel et des espaces silencieux pour les tâches qui exigent de la concentration.

Posséder son propre poste de travail vous donne un sentiment de confiance, de sécurité et de stabilité, mais le risque est de tomber dans une routine qui, à terme, peut finir par vous saper le moral. Le changement est donc essentiel : alternez entre le travail à la maison, au bureau, ou changez de place au bureau. Cette alternance vous permet de varier les contacts sociaux et de vous donner un nouveau regard sur votre travail. Les plantes et la décoration perdent aussi de leur effet positif après un certain temps. Changez-les régulièrement pour en retrouver le bénéfice.

Une place au soleil

Au bureau, nous aimons les éléments naturels comme les plantes, la lumière du soleil, les matériaux et couleurs naturels. Selon Interface, les éléments naturels peuvent apporter 15 % de bien-être, 15 % de créativité et 6 % de productivité en plus.

À l’échelle mondiale, 44 % des personnes interrogées considèrent la lumière naturelle comme un élément important pour un lieu de travail idéal. Toutefois, 47 % des travailleurs ne disposent pas d’une source de lumière naturelle sur leur lieu de travail. Dans leur environnement de travail idéal, les travailleurs voudraient voir les cinq éléments naturels suivants :

  • Lumière naturelle (44 %)
  • Plantes vivantes (20 %)
  • Environnement de travail calme (19 %)
  • Vue sur la nature (17 %)
  • Couleurs naturelles (15 %)

 

La lumière naturelle est indispensable au bien-être. En effet, elle offre une intensité variable essentielle à notre horloge biologique interne. Le soleil et la pluie influencent notre humeur. Une lumière chaude améliore la créativité, au contraire d’une lumière froide.

Une vue sur des éléments naturels comme des arbres ou la végétation stimule la positivité et la créativité, et a un effet bénéfique sur les prestations de travail. Une vue sur l’extérieur augmente la sensation d’espace. Les paysages ouverts permettent de détendre vos yeux et de vous placer dans un cadre plus large.

Les travailleurs se sentent en meilleure santé et plus énergiques lorsqu’il y a des plantes et fleurs dans leur bureau. Le fait de déplacer régulièrement la verdure contribue à conserver ce sentiment de fraîcheur.

Le bleu et le vert donnent un sentiment de sécurité et favorisent la créativité. Le bleu a un effet calmant et stimule la motivation de résoudre les problèmes.

Les matériaux naturels comme le bois influencent positivement l’humeur. Les meubles en bois ont un effet similaire aux plantes. L’aspect durable est très important dans le choix des matériaux.

Toujours quelqu’un à proximité

Un bureau doit offrir suffisamment de place pour collaborer, se concerter, se réunir, faire des brainstormings, nouer des contacts sociaux, … Idéalement, cet espace doit favoriser les contacts informels spontanés. Pour ce faire, il est notamment possible de transformer les couloirs monofonctionnels en mettant en place des élargissements et coins intéressants. Le résultat ? Un échange permanent des connaissances et informations par le biais des relations entre individus, ce qui favorise la cohésion de l’équipe. L’interaction stimule l’innovation !

Parfois, il est nécessaire de quitter un moment le lieu de travail. Une pause active pour se reposer l’esprit, comme une partie de ping-pong, une petite promenade ou même une micro-sieste, est un excellent moyen de recharger les batteries et permet un meilleur traitement des informations. Pour garantir le succès de ces initiatives, elles doivent être intégrées dans l’aménagement du bureau et dans la culture d’entreprise.

Être heureux

Pourquoi ne pas impliquer les collaborateurs dans l’aménagement, le choix des matériaux, le choix des pièces ou de leur dénomination ? Ou leur laisser le soin de trouver des noms uniques pour les pièces ? Cela crée une attente de la part de visiteurs et génère un sentiment d’appartenance chez les travailleurs.

Des travailleurs impliqués sont en meilleure santé, plus heureux et plus productifs. La fierté, la reconnaissance et l’authenticité confèrent un sentiment d’appartenance à l’organisation de la part des travailleurs.

Sources

Cet article a été rédigé en collaboration avec le bureau d’étude et de consultance LiPS et CONIX RDBM Advisors.

Employees perform better when they can control their space (Harvard Business Review)
Balancing ‘We’ and ‘Me’: the best collaborative Spaces also support sollitude (Harvard Business Review)
U.S. Workplace Survey, Key Findings (pdf) (Gensler)
Human Spaces Global Report (Interface)