Elles nous accompagnent tous les jours, sans qu’on s’en aperçoive forcément. On ne peut pas s’en passer, et pourtant on réalise à peine qu’elles sont là. De quoi s’agit-il ? De nos habitudes, bien sûr ! Et parfois, on prend la décision d’essayer de les changer. Dans ce cas, mieux vaut y aller doucement, mais sûrement.

Les routines quotidiennes

Que ce soit à la maison ou au travail, nous avons tous nos petites habitudes et routines qui rythment notre quotidien. La radio qu’on allume dès le réveil, le café qu’on prend en arrivant au travail, avant d’ouvrir sa boîte mail. Selon des études, nous effectuons 40 % de nos activités quotidiennes de manière quasiment identique, jour après jour. Ce sont ces petites habitudes, ces rituels, qui nous confèrent un sentiment de stabilité dans un quotidien où les choses peuvent parfois évoluer rapidement. Mais certaines (mauvaises) habitudes ont la vie dure et pour s’en débarrasser, rien ne vaudra une bonne dose de persévérance… et d’organisation.

Fixez-vous des objectifs

Vous pensez pouvoir arrêter la cigarette, faire du sport et manger plus sainement dès demain, et définitivement ? Détrompez-vous ! Plus vous voyez grand, plus vous avez de risques d’échouer. N’oubliez pas, vos habitudes s’installent car elles vous offrent un sentiment de sécurité. Si vous les changez du tout au tout du jour au lendemain, vous risquez de ne plus savoir où vous en êtes. Pour éviter cela, fixez-vous des objectifs raisonnables, dont vous augmenterez le degré de difficulté progressivement.

Prenons le cas d’un changement de régime alimentaire. Vous avez l’habitude de manger une pizza surgelée chaque soir ? N’arrêtez pas d’en manger, mais contentez-vous d’en manger un soir sur deux, et d’alterner avec un repas plus sain. Vous prenez toujours deux dosettes de sucre avec votre café ? Tâchez de ne plus en prendre qu’une. Après quelques jours, n’en prenez plus qu’un jour sur deux. Vous voulez reprendre le sport ? Commencez par aller faire le tour du pâté de maisons 2 ou 3 fois par semaine. Une fois que vous êtes plus à l’aise, allez marcher plus fréquemment, ou allongez la distance. Et ainsi de suite.

Brique après brique

Vous l’aurez compris, la meilleure méthode consiste à se fixer des “mini-objectifs”, raisonnables, mais qui vous demanderont tout de même un effort. Vous pouvez même tenir un petit carnet, où vous dressez la liste des objectifs que vous vous fixez. Si vous en ratez un, n’en faites pas une maladie. Passez à autre chose et retentez votre chance une autre fois. Et même si vous avez l’impression que vos objectifs sont insignifiants, vous verrez la différence à terme.

Imaginez que vous vouliez reconstruire votre maison sur de meilleurs fondements. Vous n’allez pas construire votre nouvelle maison en un jour, mais brique après brique. Cela vous demandera beaucoup de patience, et de persévérance, mais votre satisfaction n’en sera que plus grande lorsque vous verrez les résultats de vos efforts !

Références :